Chantier // Réfrigérateur

Dans cette page, nous présentons comment nous avons bricolé notre chambre tiède à base de réfrigérateur, de tube chauffant et de régulateur de température low-cost WH7016H. Avant toute chose, il est nécessaire d’indiquer que nous sommes des grosses buses en électricité et que c’est la première fois que nous jouons avec ce genre de matériel.

Matériel à acheter :

  • réfrigérateur d’occasion ;
  • tube chauffant de 60 W (quelque chose comme ça) ;
  • régulateur de température (un STC 1000 ou dans notre cas un WH7016h) ;
  • câble électrique 3×1,5 mm² (5 mètres doivent largement suffire) ;
  • dominos de 6 mm² (FIXME: à vérifier) ;
  • colliers plastiques.

Outils à avoir à disposition :

  • tournevis ;
  • perceuse et forets plastique (au moins un 2,5 mm) ;
  • mètre ;
  • cutter et de quoi dénuder les fils ;
  • vis ;
  • mastic silicone.

L’architecture générale n’est pas bien compliquée à comprendre : on a un régulateur de température qui contrôle un compresseur (le réfrigérateur), lequel est activé quand la sonde détecte que l’enceinte est trop chaude, ou un tube chauffant, lequel est activé quand il fait trop froid. Facile.

Dans notre configuration, nous avons acheté un réfrigérateur d’occasion encastrable. Pour le moment, le régulateur de température est simplement posé sur le dessus du réfrigérateur.

Comme nous l’indiquions au début, c’est un peu notre élec-dépucelage. Voici le résultat de nos intenses réflexions.

Voici le plan accompagnant notre régulateur de température WH7016H. On remarque qu’il est légèrement différent de celui d’un STC-1000 que l’on peut voir habituellement.

En gros, WH7016H est composé de trois relais (chaud, froid et alarme), c’est à dire d’interrupteurs qui seront activés ou non par le régulateur. Les relais commandent la « phase » (le fil rouge). Le neutre n’a pas besoin de remonter jusqu’au régulateur, sauf pour l’alimentation propre à celui-ci.

Voici donc le plan de câblage à mettre en place :

Pour expliquer de manière schématique, le courant arrive par la phase (fil rouge) dans le trou numéro 1, et ressort par le trou numéro 2, 3 ou aucun selon ce que le régulateur de température a décidé de faire. Le cas échéant, courant est relayé vers l’équipement qui va bien (compresseur ou tube chauffant) et ressort enfin par le neutre (fil bleu) lequel finira dans la prise secteur.

La première étape consiste à débrancher l’ancien régulateur de température placé dans l’enceinte du réfrigérateur. Très facile, on ne garde rien à l’intérieur. Dans notre cas, la sonde de température du réfrigérateur partait assez loin dans la carcasse.

Il faut ensuite percer un trou dans le réfrigérateur pour faire passer la sonde du régulateur de température. La sonde sera placée au dessus du réfrigérateur, on perce de l’intérieur vers le haut.

On installe ensuite le tube chauffant, en le vissant à l’aide de son support au fond du réfrigérateur. On perce un trou dans le fond de l’enceinte pour faire sortir le câble d’alimentation du tube.

On peut ensuite installer le régulateur de température en appliquant le schéma indiqué plus haut. Nous avons choisi de rapprocher le plus possible le domino du régulateur ; on aura donc trois long câbles qui descendront du régulateur pour aller vers le compresseur du réfrigérateur, vers le tube chauffant et vers le secteur.

Le régulateur dispose de différents paramètres. Pour éviter de se retrouver dans un boucle où le froid s’active dès que le chaud s’arrête (et inversement), il faut bien configurer le chose.

Paramètres à disposition :

  1. MAX : température maximale ; au delà de cette température, le froid est activé ;
  2. CdCooling difference ») : permet de définir à partir de quand le froid doit être arrêté par rapport à MAX (le froid est activé quand la température est comprise entre MAX et MAX-Cd) ;
  3. MIN : température minimale ; au dessous de cette température, le chaud est activé ;
  4. HdHeating differnce ») : permet de définir à partir de quand le chaud doit être arrété par rapport à MIN (le chaud est activé quand la température est comprise entre MIN et MIN+Hd) ;
  5. P7 : délai avant activation du chaud ou du froid (pour éviter de rentrer dans des boucles chaud / froid).

Donc, si on veut avoir un température cible de 20 °C ±2 °C, on va utiliser ces paramètres :

  1. MAX : 22 °C ;
  2. Cd : 2 °C (on est en été, il est plus dur de refroidir, donc on s’arrête de refroidir à 20 °C)
  3. MIN : 18 °C ;
  4. Hd : 1 °C (on est en été, pas la peine d’activer trop longtemps le chaud, idéalement on devrait même jamais à avoir l’activer) ;
  5. P7 : 10 min.

FIXME : reste à valider cette « théorie » de l’été / hiver. Pas sur que ça ait du sens, par exemple la nuit ou le chaud sera nécessaire (ce qui ne sera pas le cas la journée).